Les collections patrimoniales des BU

Elles sont pluridisciplinaires et regroupent les fonds anciens et patrimoniaux de la BU Médecine Pharmacie, de la BU Sciences et de la BU Droit et Lettres.
Ces collections sont constituées principalement d’imprimés. On y trouve une série importante de dictionnaires du XVIe au XIXe siècle (Calepin, Furetière, Ménage, Moreri, Bayle, Diderot, Dictionnaire de l'Académie...) ainsi que des atlas et des livres de voyages, des estampes, des photographies et des cartes. La BU Sciences conserve 13 volumes de cartes photographiques du ciel (projet Carte du ciel lancé en 1887 par Ernest Mouchez) ainsi que des cartes géologiques.
Le fonds de manuscrits, une centaine de volumes, est en cours d’analyse et de description.

Les disciplines présentes dans ces fonds sont le droit, la théologie, la littérature, la médecine, la pharmacie, la botanique, la zoologie, l’astronomie, les mathématiques, la physique, la chimie et les sciences de l’ingénieur, avec notamment un fonds important sur l’hydraulique.

Le fonds juridique doit son origine à la présence d'un parlement dans la ville de Grenoble dès la fin du XVe siècle et à la vigueur de l'édition juridique au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Les plus anciens livres de ce fonds datent du XVIIe siècle et sont des ouvrages de juristes grenoblois tels Nicolas Chorier, Jean Guy Basset, Guy Pape.
S'y trouvent également des recueils de jurisprudence du XVIIe siècle et des éditions originales du code civil et du code Napoléon.

La collection d'ouvrages de théologie du XVIIIe siècle lyonnais, provient principalement du Grand Séminaire de Grenoble.

Les collections de médecine et pharmacie se sont enrichies grâce à des dons : un don de François Billerey (1775-1839), médecin dauphinois et père du thermalisme en Dauphiné et un don du Dr Antoine-Barthélémy Clot (1793-1868).
Pour la botanique, la BU Médecine Pharmacie conserve une "Histoire des plantes de Dauphiné" de Dominique Villars, avec 55 planches gravées sur cuivre par J. Robert et Chauvin.

Un important fonds d’hydraulique, qui compte plusieurs centaines d’ouvrages du XVIe au XXe siècle est conservé à la BU Sciences. Ces ouvrages proviennent principalement de la bibliothèque de l’Ecole des Ingénieurs Hydrauliciens fondée à Grenoble en 1929.
Ces documents, qui comportent de nombreuses planches, traitent d’hydraulique au sens large aussi bien sur le plan théorique (mécanique des fluides) que pratique (arts de l’ingénieur) ; les plus anciens traitent des puits, des fontaines, des réservoirs, des moulins ainsi que des machines hydrauliques primitives telles que les machines à élever l’eau, les roues, les pompes.

Les fonds anciens et patrimoniaux sont signalés dans le catalogue du SID et dans le SUDOC pour presque la totalité des ouvrages. Sur demande, ils peuvent être consultés en salle de lecture (voir Informations pratiques).

Certaines de ces collections ont été numérisées et sont accessibles dans la Bibliothèque numérique patrimoniale.
Il est possible de demander la numérisation d'ouvrages provenant des collections patrimoniales en s'adressant au service de numérisation. Ce service est gratuit.