Documentation
Le professeur émérite, essayiste, traducteur et poète Jacques Alvarez-Péreyre est décédé le 20 février dernier, à Grenoble.
Professeur d’anglais à l’Université Stendhal puis à l’Institut des sciences politiques de Grenoble, dans les années 1970, il a également enseigné la littérature française à l’Université du Cap, en Afrique du sud, après la libération de Nelson Mandela.

«L'écriture est une arme de résistance »

Il a passé une grande partie de sa vie à la lutte contre les préjugés et l'apartheid. Sa thèse portait sur L’Apartheid et la poésie engagée sud-africaine de langue anglaise (soutenue à Grenoble en 1977). Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Les guetteurs de l’aube : poésie et apartheid (1979) et Nelson Mandela : de la résistance à l’épreuve du pouvoir (1997).

En 2005, il fait don à la BU Droit et Lettres de Grenoble de plus de 700 ouvrages (dont certaines éditions rares), de 44 titres de revues, d’affiches et d’archives (lettres, photographies …) avec pour thèmes principaux l’apartheid, l’histoire et la littérature sud-africaine.
La bibliothèque vous propose une table avec ses oeuvres sur l'Afrique du Sud pour vous permettre de découvrir cet auteur.
 
Mis à jour le  2 mars 2018