Acces libre, intranet, confidentielle ?

Le choix n'est pas neutre ! Voici quelques réflexions à prendre en compte pour vous aider à décider
Comme document officiel validant l’obtention d’un diplôme, la thèse est un document dont le dépôt, le signalement, la conservation et la diffusion sont règlementés en France par l’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat (articles 24 et 25)
Sauf cas de confidentialité, le Service Interétablissment de Documentation a pour obligation de diffuser toutes les thèses de l’université au moins au sein de l’établissement de soutenance.
Extrait de l’arrêté du 25 mai 2016 :
«Sauf si la thèse présente un caractère de confidentialité avéré, sa diffusion est assurée dans l’établissement de soutenance et au sein de l’ensemble de la communauté universitaire. ».
Une diffusion plus large reste au choix du docteur :
« La diffusion en ligne de la thèse au-delà de ce périmètre est subordonnée à l’autorisation de son auteur, sous réserve de l’absence de clause de confidentialité.»
Lors du dépôt de votre thèse, vous indiquez vos choix de diffusion en signant une autorisation de diffusion. Vous êtes libre de changer d’avis ultérieurement en nous recontactant. C’est l’université Grenoble Alpes qui se charge du signalement et de la diffusion de votre thèse.
L’université diffuse les thèses en libre accès sur TEL.

Diffusion en libre accès : pourquoi ?

Accepter la diffusion en libre accès de votre thèse présente de nombreux avantages. En facilitant son référencement et sa consultation via les moteurs de recherche scientifiques comme Base ou Google Scholar ou les portails spécialisés comme Dart-Europe, vous pourrez :
  • augmenter sa visibilité, celle de votre laboratoire et celle de votre établissement de soutenance ;
  • accroitre votre lectorat potentiel, favoriser un partage et une citation plus importants des résultats de vos travaux ;
  • s’insérer plus facilement dans la communauté scientifique (le dépôt immédiat après la soutenance peut faciliter la consultation par un jury de sélection) ;
  • se prémunir contre le plagiat puisque vous êtes identifié publiquement comme l’auteur du travail et un plagiat devient plus facilement détectable ;
  • assurer un accès pérenne à votre travail (url stable, archivage pérenne).
Quelques témoignages de docteurs ont été recueillis par le CCSD :

Emilien Ruiz, Pourquoi déposer sa thèse dans TEL ?
Sébastien Goulard, Le dépôt de thèse en ligne : une évidence
Sandrine Ruhlmann, Complémentarité des publications en ligne et papier

Diffuser votre thèse sur TEL permet enfin de s’inscrire dans le mouvement de la Science Ouverte, en favorisant l’échange et la circulation d’idées autour de votre travail.

Diffusion immédiate ou après un embargo ?

Vous pouvez choisir la date à partir de laquelle vous autorisez la diffusion de votre thèse en libre accès, par exemple si vous avez des articles en attente de publication : il vous suffit de l’indiquer dans l’autorisation de diffusion.

Diffuser ou publier ?

Diffuser votre thèse sur TEL n’empêche pas sa publication :
  • les statistiques de téléchargements de votre thèse peuvent encourager un éditeur à publier ;
  • la version publiée pourra intéresser les lecteurs de votre thèse en ligne ;
  • la version publiée exige un profond remaniement de votre texte original : les deux modes de diffusion sont donc complémentaires et non contradictoires.

Sur quels sites ?

La COMUE Université Grenoble Alpes a fait le choix de diffuser les thèses soutenues sur TEL, qui présente 67000 thèses et concentre 70% des thèses soutenues en 2015-2016.
Le contenu de TEL est indexé par le portail des thèses européennes DART-Europe E-theses Portal, qui référence et donne accès à plus de 730000 thèses provenant 610 universités de 28 pays européens.
Il est également accessible via le portail européen OpenAire, qui indexe 20 millions de publications en libre accès (dont les thèses) et 500000 jeux de données en provenance de toute l'Europe.