Culture scientifique et technique

Le 26 janvier 2016 à 13 h à l'auditorium de la BU Sciences de Grenoble

Entre la sphère diplomatique qui s’est unanimement félicitée de la signature de l’accord de Paris et la sphère associative qui en dénonce les lacunes, quel bilan les climatologues peuvent-ils tirer de ce texte hybride composé de deux parties : l’Accord et la décision ? Cet accord est un ensemble composite, à la forme juridique subtilement diversifié, qui réjouit les juristes par les ouvertures qu’il crée pour un nouveau droit international, mais qui laisse perplexe les scientifiques qui ont identifié un certain nombre de seuils à ne pas franchir pour ne pas se retrouver en Climat Icognitus, avec toutes les conséquences négatives que l’on peut anticiper pour nos sociétés. Il est bien difficile de faire le tour de tous les aspects de cet accord unique en son genre, et certainement impossible en une présentation de quelques dizaines de minutes. Le propos de cette conférence sera donc d’identifier les traits essentiels de l’accord et les enjeux qu’il dessine pour les années à venir. L’accord de Paris n’est que le début d’une longue marche dont on doit espérer qu’elle ne nous mène pas au bord du gouffre.

Episode du podcast

Mis à jour le  25 novembre 2019