Documentation

Plagier :
le fait de « copier (un auteur) en s’attribuant indûment des passages de son œuvre » (Petit Robert)

Le « plagiat » :
  • « Œuvre faite d'emprunts ; reproduction non avouée d'une œuvre originale ou d'une partie de cette dernière » CNRTL
  • « Le plagiat consiste à s'approprier du contenu (mots, images, tableaux, graphiques) sans le consentement de son auteur (ou de ses ayant droit), sans citer ses sources, dans le but de le présenter comme sa création ou son oeuvre propre.»
Leroux, Laurence, Serres, Alexandre. "Le plagiat". In UBL (Université Bretagne Loire). Formadoct. Rennes : UBL, novembre 2017 (dernière maj : 23 janvier 2020).

Le plagiat peut être volontaire ou non
Il peut revêtir différentes formes, répertoriées par Pascal Guibet et Christophe Michaut[1] :
« Voler ou acheter, afin de les reproduire intégralement, des supports –articles de recherche disponibles sur des banques de données, dissertations, exposés, rapports de stage, etc.– et s’en attribuer la paternité. S’ajoutent à cette catégorie les documents téléchargés sur Internet et reproduits in extenso sans modification du texte d’origine.
– Faire appel à un écrivain fantôme chargé de réaliser le travail. Il peut être choisi dans l’entourage ou une société spécialisée.
– Élaborer un document à partir d’un ou plusieurs originaux - textes, tableaux, graphiques, images, etc.- en omettant les guillemets et/ou la source (par exemple, le copier-coller de passages sur Internet).
– Paraphraser un document, une idée sans indiquer les références et en se faisant passer (volontairement ou involontairement) pour l’auteur. [...]
L’université du Québec à Montréal (UQAM) y ajoute la traduction de texte sans mentionner la provenance et l’auto-plagiat qui consiste à présenter le même document à plusieurs évaluations [...]».

Un plagiat, à quoi ça ressemble ?
d’après The Plagiarism Spectrum - Instructor Insights into the 10 Types of Plagiarism. Traduction française : Thot Cursus Formation et Culture numérique
1. Clonage
Soumettre le travail d’un autre, mot à mot, comme le sien propre.
2. CTRL-C
Proposer un texte comprenant des parties appréciables de texte d’une unique autre source, sans modification (sans citer la source).
3. Trouver-remplacer
Charger les mots-clés et des phrases d’un texte, mais en conservant le contenu essentiel, (sans citer la source).
4. Remixage
Paraphraser d’autres sources et relier les contenus sans hiatus (sans citer les sources).
5. Recyclage
Emprunter généreusement des parties de ses travaux précédents, sans citation. S’auto-plagier.
6. Hybridation
Combiner des sources parfaitement citées et des passages plagiés - sans citation - dans un même texte.
7. Compilation
Un texte composé à partir d’un mélange de matériel copié de différentes sources sans citations appropriées.
8. Erreur 404
Un texte qui comprend des citations référant à des sources inexistantes ou inexactes.
9. Agrégation
Un texte qui cite correctement mais qui ne contient pratiquement aucun matériel original.
10. Re-Tweet
Un texte qui cite correctement mais qui ressemble trop à la structure et à la syntaxe du travail original.

[1] Pascal Guibert et Christophe Michaut, « Le plagiat étudiant », Education et sociétés 2011/2 (n° 28), p. 152. DOI 10.3917/es.028.014
Mis à jour le  7 mai 2020